Le concept Waterslim

Une double révolution

Une révolution du design

Gain de place : en l’intégrant dans les pièces à vivre (salles de bains, cuisines…), souvent contre des murs non utilisés, vous libérez un volume important et pouvez gagner, par exemple, la place d’un grand placard. Au prix du m2, la différence s’apprécie.

Dimensions : profondeur de 21 cm et largeur de 60 cm

Une révolution technologique

Performance énergétique, réduction du temps de chauffe et conservation de la chaleur : capacité d’eau chaude à 40° pour un WaterSlim 100L : 179 litres* selon la norme EN 12 897.

Sa résistance de 2000 Watts et sa forme, qui lui font profiter de l’effet cheminée, permettent une réduction du temps de chauffe.

L’isolation renforcée du chauffe-eau, avec un flanc contre le mur permet de retenir plus longtemps l’eau chaude.

Solidité : la cuve 100 % inox offre beaucoup plus de résistance à l’eau et à l’usure du temps que les cuves émaillées.

* quantité d’eau chaude mitigée à 40 °C fournie par l’appareil réglé à 68 °C

Brève histoire du chauffe-eau

Une histoire de rencontre

Claude Somajini est un plombier installé dans le sud de la France. Il se demande un jour pourquoi le marché n’offre pas de chauffe-eau moins encombrant, plus esthétique. Il crée un chauffe-eau de 50 litres. Les réactions des premiers clients sont très positives. Ils sont ravis de pouvoir installer les chauffe-eau WaterSlim sans les cacher dans des salles de bains, des cuisines et parfois des espaces réduits comme sur des bateaux. Claude se demande alors comment aller plus loin, industrialiser la fabrication pour pouvoir en produire plus et… comment financer tout cela.

Un de ses clients lui présente un entrepreneur, Jean-Louis Chollet, qui après avoir dirigé avec succès différentes sociétés de services, gère un holding qui investit de façon diversifiée.

De l’idée initiale à un vrai projet industriel

Jean-Louis Chollet est tout de suite séduit par l’inventeur et l’innovation du chauffe-eau plat WaterSlim. Il en perçoit le potentiel et décide de s’entourer pour le développement du projet de compétences industrielles. Il demande notamment à Patrick Faure, qui a été directeur général adjoint de Renault et président de Renault F1 d’apporter son expérience. Ils font appel pour la mise au point technique à Christian Contzen, ingénieur et ex-directeur général de Renault F1.

Christian Contzen conduit le projet, travaille avec le bureau d’étude et l’usine sur l’industrialisation. Après cette période d’étude, de mise au point, de test et de validation, les chauffe-eau plats sont aujourd’hui sur le marché.

La technologie au service du confort

Le chauffe-eau 100L produit 170 litres d’eau à 40° en 3h30 selon la norme NF EN 12 897.
Une telle performance est rendue possible par le processus thermodynamique mis en œuvre dans la cuve.

Protection thermique et solidité

Les cuves des chauffe-eau WaterSlim sont isolées en mousse de polyuréthane de 40 mm d’épaisseur. La cuve est en inox de 2 mm d’épaisseur, un matériau utilisé pour sa résistance à l’usure du temps.

Normes et certifications

Les produits WaterSlim sont conformes à la norme NF EN 60335 pour la sécurité de l’usager.
Le TÜV a certifié le chauffe-eau WaterSlim.

Installation
  • A l’abri du gel
  • Le plus près possible des points d’utilisation
  • Sur un support (mur et sol) à la résistance suffisante pour recevoir le poids du chauffe-eau plein (180 kg environ pour le WTS 100 L et 100 kg pour le WTS 50 L). Dans le cas contraire le chauffe-eau doit être installé sur le support de fixation au sol.

L’arrivée d’eau froide et la sortie d’eau chaude sont à raccorder sur un 3/4’’G. Prévoir un tuyau d’évacuation (décharge) de 40 mm de diamètre minimum

  • Lors de la chauffe
  • Lors du soutirage

Grâce à sa forme en hauteur et à sa structure interne, on observe lors de la chauffe une diffusion beaucoup plus efficace de l’eau chaude par brassage régulier. Il en résulte un meilleur transfert d’énergie de la résistance vers l’eau.
Autre avantage du système WaterSlim :
– il évite les bouillonnements et les turbulences.
Ainsi, sans mélange intempestif eau chaude / eau froide, il n’y a pas déperdition de chaleur.
– il limite fortement la formation de tartre sur la résistance car il n’y a pas de points chauds. L’efficacité de la resistance et sa durée de vie en sont augmentées.

Evolution de la température d'eau lors du soutirage

La hauteur de la cuve favorise la formation de couches d’eau stables de différentes températures. L’eau chaude reste proche du point de tirage. C’est ce qui permet d’avoir plus d’eau à 40° qu’un chauffe-eau traditionnel d’une même capacité.

Dès maintenant disponible dans de nombreux coloris

Toujours en quête d’innovation, le Waterslim est désormais disponible dans plusieurs coloris et effets de texture, de l’alu brossé au cuir brun en passant par l’imitation peau de serpent, sans oublier une large gamme de couleurs vernis ou à l’aspect mat. Il va sans dire que vous trouverez à coup sûr la teinte qui s’adaptera parfaitement à votre décoration d’intérieur.